phone_callback

CTSD du 28 janvier 2021

19 à 20 fermetures, 19 ouvertures. Liste des décisions et compte-rendu du CTSD carte scolaire.

Mis en ligne le - Mis à jour il y a 9 mois
Compte-rendu

Au début du CTSD, le SNUipp-FSU est intervenu, à travers sa déclaration liminaire sur les points suivants :

- la crise sanitaire qui interroge
- la scolarisation des deux ans qui recule
- les attaques contre la maternelle
- les évaluations au service de la communication du ministre
- les RASED : les grands oubliés de la priorité au primaire
- les maîtres G : un besoin essentiel
- la dotation départementale qui est faussée
- aucune revalorisation pour 69% des enseignants

Télécharger la déclaration liminaire du SNUipp-FSU :

Déclaration liminaire des représentants du personnel du SNUipp-FSU

Le SNUipp-FSU a ajouté plusieurs points à l’ordre du jour (compte-rendu en fin d’article) :

1. Etat des lieux des fermetures d’écoles depuis la rentrée, du nombre de personnels et des élèves testés positifs à la COVID

2. Masques fournis par le ministère

3. Etat de couverture prévisionnel des postes ASH du département à la rentrée 2021

4. Situation de l’Unité d’Enseignement à l’école de Lalevade

Des pressions comme jamais

Avant l’étude des situations, le SNUipp-FSU dénonce les pressions exercées sur les équipes, sur les mairies. A un niveau jamais égalé, la section départementale a été contactée par des écoles, des communes qui faisaient l’objet de discussions, de pressions au sujet de la carte scolaire.
Dans la précipitation, sans une connaissance complète des possibilités, il a été demandé aux acteurs de se positionner sur des fusions, des « régulations » d’effectifs entre élémentaire et maternelle (en clair des glissements de GS ou de CP d’une école sur l’autre) :
- sans prendre le temps de se concerter,
- sans prendre le temps de passer par les étapes habituelles réglementaire (conseil des maîtres et conseil d’école)

A chaque fois, les propositions étaient accompagnées de menaces de fermeture ou de non ouverture.
Clairement, ces méthodes, que le SNUipp-FSU dénonce, ne sont pas propices à la mise en place d’un cadre serein de discussions.
Une fusion ou des glissements d’effectifs ne se décident pas en une semaine. La restructuration du tissu scolaire sur une commune nécessite des temps longs d’échanges entre tous les acteurs (enseignants, parents et élus) qui doivent être accompagnés plutôt que pressés dans un calendrier restreint à émettre des non choix ! Si la carte scolaire a toujours été un temps d’échanges parfois vifs, elle doit l’être dans le cadre d’un respect de tous les acteurs.

Décisions à l’issue du CTSD

Ce projet de carte scolaire de l’IA sera présenté et soumis à l’avis du Comité Départemental de l’Education Nationale le 4 février.

Au début des opérations, le département dispose de 0,59 poste en reliquat.

19 à 20 FERMETURES

6 fermetures en maternelle
- Aubenas Le pont 2ème classe
- St Sauveur de Montagut Poste de co-enseignement
- Tournon St Exupéry 3ème classe
- Guilherand Granges Provence 3ème classe
- Charmes 4ème classe, retrait du 1/4 de décharge
- Le Teil Astier 4ème classe, retrait du 1/4 de décharge

6 à 7 fermetures en élémentaire
- Annonay Malleval 6ème classe

- Aubenas Le pont 4ème classe (si absence de FUSION décidée par les conseils d’école d’ici le CDEN du 4 février)

- Bourg St Andéol Centre 6ème classe
- Le Cheylard 7ème classe
- Le Teil Centre 9ème classe
- Les Vans 7ème classe
- Vallon Pont D’Arc 6ème classe

7 fermetures en primaire
- Borée classe unique
- Burzet poste de co-enseignement
- Colombier Le Vieux 4ème classe, retrait du 1/4 de décharge
- Dunières 2ème classe
- Nozières Poste de co-enseignement
- Talencieux 4ème classe, retrait du 1/4 de décharge
- Villevocance 3ème classe

19 OUVERTURES

4 ouvertures en maternelle
- Annonay Ripaille 5ème classe
- Davézieux 3ème classe
- Le Cheylard 3ème classe
- Tournon Prévert 3ème classe

3 ouvertures en élémentaire
- St Jean de Muzols 5ème classe
- Tournon Les Luettes 8ème classe, passage à 50% de décharge (avec la comptabilisation de l’ULIS)
- Vals les bains 5ème classe

9 ouvertures en primaire
- Arcens co-enseignement
- Baix 6ème classe
- Burzet 2ème classe
- Lablachère 7ème classe
- Privas Habozit 7ème classe
- Rompon 5ème classe
- St Fortunat 2ème classe
- St Martin d’Ardèche 4ème classe, passage à 1/4 de décharge
- St Thomé Co enseignement

3 autres ouvertures
- Référent Autisme Privas
- ULIS Privas Cassin maternelle + passage à 1/4 de décharge
- Délégué départemental USEP

2 à 3 FUSIONS

- Ecoles de Labégude maternelle et élémentaire

- Ecoles Le Teil maternelle Violette et Le Teil Frayol maternelle + passage à 1/4 de décharge

- EN PROJET : Ecoles d’Aubenas Le Pont maternelle et élémentaire

LES AUTRES MESURES

- Transfert du poste de TR de St Laurent Du Pape vers St Sauveur de Montagut
- Fermeture de l’étiquette PEMF à Labégude élémentaire

UN CHANGEMENT DE DECHARGE DE DIRECTION A LA RENTREE 2021

A la rentrée 2021, les écoles de 9 classes passent à 50% de décharge de direction.
Les écoles de 1 classe passeront à 6 jours par an.
Les écoles 2 et 3 classes passeront à 12 jours annuels.

- St Etienne de Fontbellon, passage à 50% de décharge

10 COMPTAGE A LA RENTREE


3 comptages pour une éventuelle ouverture :

- Flaviac élémentaire
- Chomérac élémentaire
- Meyras primaire


7 comptages pour une éventuelle fermeture :

- Coux village
- Desaignes primaire
- Jaujac primaire
- Lagorce primaire
- RPI St Vincent de Barrès
- St Agrève maternelle
- Vernoux élémentaire

A la fin des opérations, le département dispose de 0,91 poste en réserve.

Points divers ajoutés par le SNUipp-FSU

1. Etat des lieux des fermetures d’écoles depuis la rentrée, du nombre de personnels et des élèves testés positifs à la COVID

L’IA fait un point au mardi 26 janvier 2021 concernant les écoles publiques du département :

- il n’y a pas eu de fermeture d’école depuis le 1er septembre 2020
- 7 classes classes primaire publiques ont été fermées
- 55 enseignants ont été isolés
- 7 AESH ont été isolées
- 179 élèves ont testés positif à la COVID

Depuis janvier :
- deux lycées d’Annonay ont une classe fermée
- 1 internat d’un lycée privé est fermé

2. Masques fournis par le ministère

Les délégués du personnel font état des remontées sur les masques.

Pour les enseignants : les derniers masques sont, la plupart du temps, trop petits. Les élastiques sont parfois trop lâches. De nombreux collègues souhaitent disposer de masques jetables.

Pour les élèves : la fourniture de masques en tissu (moins nombreux que les masques jetables) pour les élèves qui n’en n’aurait pas pose des difficulté : impossible de s’assurer qu’ils soient lavés, quantité insuffisante. Des masques jetables sont là aussi souhaités.

L’IA dit avoir reçu également des remontées et avoir effectué une nouvelle commande plus adaptée via le rectorat.

3. Etat de couverture prévisionnel des postes ASH du département à la rentrée 2021

L’IA déclare ne pas avoir compris notre questionnement et annonce ne pas disposer d’éléments. Ils nous seront envoyés par mail.

Le SNUipp-FSU rappelle qu’il n’a pas eu d’information sur la couverture des postes ASH depuis plus d’un an. Voici les derniers éléments en notre possession :

Besoins de formation et départs en 2019 - 2020

PostesULIS SEGPA RASEDIME/ITEPERTotal
Postes vacants 2019 11 6 6 3 1 27
Candidatures 2019 (voeu 1) 10 5 13 2 0 30
Départs R2019 7 0 0 0 0 7
Postes vacants 2020  ?  ?  ?  ?  ?  ?
Candidatures 2020  ?  ?  ?  ?  ?  ?
Départs R2020 4 0 0 0 0 4

4. Situation de l’Unité d’Enseignement à l’école de Lalevade

Un enseignant d’IME relevant de l’enseignement privé est positionné depuis l’an passé dans l’école élémentaire de Lalevade. A cette incongruité de positionnement (mélange public et privé) s’ajoute une réalité de fonctionnement : une classe en plus dans l’école.
Dans le cadre de l’école inclusive, la tendance est à une inclusion accélérée des ITEP et IME dans les écoles. Le cadre national de changement des validations du CAPPEI par exemple ou de l’abaissement des formations pourrait laisser penser qu’à terme, les élèves concernés puissent être inclus dans les classes normales sans les moyens d’accompagnement qui vont avec.
Suite à la visite du CHSCT sur cette école, le SNUipp demande des éclaircissements sur le mode de fonctionnement des UEE. Il rappelle que l’inclusion ne doit pas se faire à tout prix et que les écoles ont déjà à gérer l’insuffisance ou l’absence de moyens RASED, le morcellement de l’accompagnement des AESH.

L’IA répond que la volonté n’est pas d’inclure à tout prix. Sur Lalevade, les élèves, pour l’instant, ne font que partager la récréation avec les autres élèves. Ces unités ont vocation à intégrer les écoles car l’objectif est d’inscrire les élèves sur leur lieu de vie. A chaque fois, l’inclusion a lieu avec un enseignant (relevant du public ou du privé) et un éducateur.

A la demande du SNUipp, l’IEN-ASH établit la liste des UEE du département :

- UEE-ITEP à St Marcel d’Ardèche primaire
- UEE-ITEP au Collège de Bourg St Andéol
- UEE-ITEP au Lycée de Tournon
- UEE-IME au collège de Lamastre