SNUipp-FSU de l’Ardèche
http://07.snuipp.fr/spip.php?article1815
Compte-rendu des réunions d’information syndicale AVS et EVS
lundi, 23 juin 2014
/ SNUipp 07

La CDIsation et les renouvellements de contrat

A ce jour, nous n’avons aucune nouvelle concernant la CDIsation des AVS. Qui sera effectivement concerné ? Qu’en sera-t-il des AVS ayant eu un contrat d’AED puis un CUI-CAE, et qui travaillent depuis 8 ans pour l’Education Nationale ? Quelle sera la reconnaissance de l’ancienneté ? La fin de l’année approchant, ces questions deviennent urgentes ! Les EVS ayant un contrat CUI-CAE sont informées seulement le 20 juin de leur renouvellement, alors que les contrats se terminent le 30 juin. L’administration était en attente des décisions gouvernementales sur des modifications budgétaires. L’Etat ne peut pas laisser des personnes, alors que leurs contrats sont parmi les plus précaires, dans une telle incertitude !

Une mobilisation à construire

La CDisation des AVS constitue indéniablement une avancée. Mais au final, peu de personnes devraient être concernées : avant de pouvoir accéder à ce CDI, il faudra justifier de 6 années de CDD. Quant aux AVS ayant un contrat CUI-CAE, au terme de leurs deux années de contrat, si des postes AED sont restés vacants, elles pourront accéder à un CDD, et, au bout de 6 CDD, postuler à un CDI… De plus, les possibilités d’évolution professionnelle et de formation ne sont pas connues. C’est pourquoi nous envisageons à la rentrée de septembre de constituer des délégations d’AVS pour porter un ensemble de revendications auprès des députés.

Un pointage inutile

AVS et EVS doivent justifier de leur présence en « pointant » sur une feuille d’émargement. Pour rappel, les enseignants n’ont à signaler que leurs absences, et pas leur présence ! Le SNUipp demande donc la suppression de cette feuille d’émargement.

Droit à la formation

Les personnes en CUI-CAE ont normalement droit à 80 h minimum de formation pour favoriser leur insertion. Jusqu’à présent, l’employeur ne proposait pas de formation pour les EVS. L’administration commence à y remédier : les EVS ont formulé des vœux début avril. Depuis, très peu ont été convoquées à cette formation, alors que certaines terminent leur contrat le 30 juin ! Ces formations devraient avoir leur place en début de contrat. De plus, concernant le contenu, on ne peut pas parler véritablement d’adaptation à l’emploi. Les EVS demandent à être formées sur le fonctionnement de l’Education Nationale, sur leur rôle dans les écoles.

Les AVS ayant un contrat AED ont droit à un crédit d’heures de formation. Cette année, rien n’a été transmis ! De plus, aucun texte ne précise que l’employeur puisse refuser une formation n’étant pas dans cette liste !

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.