www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : CHSCT 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 mars 2018

Compte Rendu DU CHSCT DU 08/03/2018

Les représentants des personnels au CHSCT rendent compte.

1 - Fermeture d’une 4° classe et perte de la décharge de direction hebdomadaire

Les représentant·es du personnel avaient demandé :

- un état des lieux des besoins des équipes pour permettre la mise en place de moyens nécessaires à la concertation et à la réorganisation de la structure et du fonctionnement des classes, en envisageant que du temps soit dégagé pour les équipes.

L’administration répond qu’il n’est pas possible de dégager du temps, mais que les équipes peuvent prendre appui sur l’IEN et les conseillers de circonscription pour un accompagnement spécifique aux besoins clairement identifiés.

- une augmentation transitoire du volume de décharge de direction, par exemple en s’appuyant sur les TR lorsqu’ils et elles n’ont pas de remplacement. L’administration que ce n’est pas possible car le volume de décharge de direction est dépendant de la dotation du département. Cependant, un regard attentif peut être porté par les IEN.

- Une tolérance, dans l’année qui suit la réduction de décharge de direction, aux dates limites de réponse aux demandes venues de la circonscription ou de la DSDEN. L’administration répond que c’est tout à fait acceptable pour ce qui relève de la DSDEN et des IEN. Pour les demandes émanant du Rectorat et du ministère, un accompagnement attentif peut être proposé.

- Une programmation des jours de décharge annualisés pour pouvoir planifier et organiser le travail de la classe.

Selon l’administration, cette programmation est déjà mise en œuvre. Cependant, des situations à caractère exceptionnel peuvent demander une adaptabilité de dernière minute.

2–Groupe de travail premier degré

« Métier en mutation »

Ce groupe de travail a été proposé par les représentant·es du personnel suite au constat d’une augmentation des difficultés professionnelles liées à l’accueil d’élèves à besoins éducatifs particuliers. Il s’agira de comprendre, grâce au concours d’enseignant·es de terrain, quelles sont les ressources mobilisées pour faire face à ces situations, et quelles sont celles qui sont manquantes et qui pourraient être créées, envisagées. Nous espérons que l’arrivée d’un nouveau secrétaire général des services permettra la mise en route de ce groupe de travail.

3 – Visite de l’école maternelle Astier au Teil et tabouret ergonomique

- Elle aura pour thème les troubles musculo-squelettiques et se déroulera le 26 avril. Cette école teste un tabouret ergonomique qui permet de soulager les maux de dos lorsqu’on travaille sur des tables basses. Si vous souhaitez être équipé·e, il faut d’une part vous adressez à votre mairie et d’autre part au CHSCT (chsctd-sec-07@ac-grenoble.fr) qui vous donnera toutes les références.

4 – Suivi des fiches SST (santé et sécurité au travail)

Seules les situations non résolues ont été examinées. Les représentant·es du personnel portent une attention particulière à ce que les auteur·es des fiches obtiennent des réponses, et que celles-ci soient appropriées.

- Il ressort de l’examen de ces fiches qu’il est très important, en cas de difficultés, d’avoir le soutien et la reconnaissance de sa hiérarchie, ne serait-ce que par un appel ou un mail pour prendre des nouvelles. L’administration fera un retour aux IEN allant dans ce sens.

Pour les collègues relevant de l’ASH, il est nécessaire de clarifier le circuit de communication entre IEN de circonscription et IEN ASH. Pour les autres, c’est l’IEN de circonscription qui est le ou la premièr·e interlocuteur·trice des enseignant·es.

L’équipe du service médico-social (médecin de prévention et assistante sociale des personnels) rappelle qu’elle est disponible pour accompagner et recevoir les personnels : laurence.mailhes@ac-grenoble.fr ou 04 75 66 93 38 Le réseau PASS, financé par la MGEN, propose de l’analyse de la pratique, avec un psychologue qui se déplace dans les écoles.

5 – Turn-over sur le poste d’infirmière de prévention

L’équipe du service médico-social doit être composé d’un·e médecin·e, d’un·e assistant·e social·e des personnels et d’un·e infirmièr·e de prévention. Ce dernier poste est particulièrement sujet au turn-over puisque chaque année, une nouvelle personne doit être recrutée. Il est actuellement vacant. Les raisons sont multiples : poste contractuel, salaire insuffisant, faible attrait de la prévention pour le personnel médical, déplacements en Drôme et en Ardèche, des missions centrées uniquement sur les entretiens infirmiers et pas sur la prévention. Un recrutement est en cours pour la Drôme et l’Ardèche. Un travail ministériel de création d’un corps des infirmièr·es de prévention est en cours et il devrait permettre d’améliorer la situation.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.