www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : La formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2017

Conseil de formation 15 juin 2017

Quel bilan de la formation continue cette année ? Quel remontée des besoins en Ardèche ? Quelles perspectives pour l’an prochain ? La section départementale rend compte.

L’intervention du SNUipp en début de réunion

Dans sa déclaration liminaire, le SNUipp est intervenu sur plusieurs points :
- le budget formation continue
national n’a quasi pas augmenté en 5 ans !
- l’enveloppe "frais de déplacements" du département est vide :
tous les déplacements de fin d’année et de l’année prochaine sont conditionnés par le tiroir caisse ! Les stages de fin d’année ont été annulé non pas faute de remplacement mais faute de financement : c’est une première !


- l’enquête départementale
fait ressortir des besoins nouveaux cette année : la question de l’hétérogénéité et de la différenciation.
- le travail paritaire départemental
sur la formation continue impulsé par le SNUipp est désormais effectif et doit encore progresser.

Lire la déclaration :

PDF - 253.9 ko
Déclaration SNUipp

Extraits du compte rendu publié dans l’Emancipation

Le bilan du Plan De Formation 2016/2017

Type de stage
Public désigné
Candidature libre
Nombre de stages programmés
20
12 dont 7 à public restreint
Nombre de stages annulés
5
1

  • TR-formation continue

12 collègues TR se sont portés volontaires cette année pour effectuer en priorité des remplacements de départs en formation continue. Ce dispositif sera reconduit l’an prochain et l’ensemble des collègues TR interrogés.

Demandé par le SNUipp, ce dispositif qui est un premier pas vers une brigade départementale de formation continue, permet une amélioration du service. Les TR connaissent à l’avance leurs remplacements, les collègues concernés sont en contact plus tôt avec leur remplacement et préparent plus sereinement leur départ en formation.

  • Stages écoles

Parmi les stages à candidature libre, 65 écoles ont participé au stage école.

Cette modalité correspond à un besoin exprimé par la profession lors de l’enquête de 2016, besoin porté par le SNUipp lors de la constitution du PDF 2016-2017. Le bilan (voir ci-dessous) étant positif pour la profession, le SNUipp demande sa reconduction.
- Il demande à ce que la liste des thèmes travaillés soit réalisée afin de constituer une base départementale de ressources.
- Pour l’an prochain, le SNUipp demande une liste détaillée de thèmes de travail possible associant, pour chaque thème, des personnes ressources du département, de l’ESPE, des chercheurs susceptibles d’intervenir auprès des écoles.
- Le SNUipp demande également que des stages et mises en réseaux soient possibles entre les enseignants d’un même cycle d’enseignement sur un secteur donné.

  • Stage gestion de conflit

23 collègues s’étaient inscrits à ce stage en début d’année mais n’ont pas pu partir car cette formation était réservée aux personnels encadrants.

Pour le SNUipp, les inscriptions démontrent l’engouement de la profession pour ce type de formation.
- Savoir gérer les conflits, communiquer, est la priorité qui ressortait fortement les années passées. C’est pourquoi il a organisé un stage de formation syndicale sur ce thème récemment.
- Se former à la gestion de conflits touche au savoir être professionnel et demande une pratique de long terme.
- La formation dispensée aux CPC, directeurs n’est pas transférable.
- Ce sont les collègues qui sont en contact quotidien avec les parents, les partenaires qui ont le plus besoin de ce type de formation. Il est donc nécessaire de programmer des sessions de formation sur plusieurs PDF pour toucher le maximum de personnels.

  • Stage Enfants Intellectuellement Précoces (EIP)

Ce stage a été ouvert aux psychologues, CPC et maîtres E.

Pourtant, statistiquement, chaque classe peut avoir 1 à 2 élève EIP. Ils présentent souvent des difficultés scolaires nécessitant des différenciations. Cependant, les enseignants ne disposent pas d’indicateurs de repérage. Des outils académiques tel le PPRE-EIP existent et doivent être rapidement diffusés. Le SNUipp rappelle que les transferts (former quelques-uns en prétextant que toute la profession sera formée) ne fonctionnent pas.

Pour le SNUipp, au delà de l’insuffisance de l’offre, des formations intéressantes sont menées à droite et à gauche. Il est cependant nécessaire de se poser la question de la cohérence d’ensemble : comment toucher un maximum de personnes ? Il est nécessaire d’avoir une politique réfléchie en la matière.

Quels sont les besoins de formation de la profession ? Retour sur l’enquête formation continue

Nous reviendrons en détail sur les résultats de cette enquête dans l’Emancipation.

  • 3 priorités de formation ressortent de cette enquête menée en mars-avril.

1. Prendre en compte la diversité des élèves (différencier, gérer les troubles du comportement...)

2. Connaître les élèves et les processus d’apprentissage (psychologie et développement de l’enfant, du groupe, stratégie de mémorisation...)

3. Organiser et gérer le groupe pour favoriser l’apprentissage et la socialisation (relation de confiance, pédagogies coopératives, autonomie, motivation...)

D’autres besoins ont été exprimés dans cette enquête :
- gérer les conflits et le stress
- savoir communiquer avec les partenaires
- avoir des contenus disciplinaires (production d’écrits, sciences, interdisciplinarité...)
- formation aux outils numériques...


- Le SNUipp demande à ce que ces priorités de formation et celles exprimées les années précédentes soient présentes dans le PDF 2017-2018.

  • Les lieux de regroupement sollicités sont le bassin d’enseignement et l’école.

  • Stages écoles

48% des participants de l’enquête ont fait un stage école cette année. Ils sont à 75% satisfaits de ce stage car cela :
- permet un temps de réflexion décroché du quotidien
- agit sur la continuité et la cohérence des apprentissages
- permet de travailler les besoins spécifique de l’école
- permet de se constituer des outils

La profession réclame néanmoins l’intervention de spécialistes pour les apports théoriques/pratiques. La durée est insuffisante et permet tout juste d’entamer la réflexion après l’analyse des observations.

Le Plan de Formation 207-2018

Type de stage
Public désigné
Candidature libre
Nombre de stages programmés
28
8 dont 1 à 2 ouvert à tous

- S’il rappelle l’attrait de la profession pour la formule stage école, le SNUipp dénonce l’indigence de l’offre de formation. L’absence de budget pour défrayer les déplacements condamne le département à ne proposer qu’1 seul stage à tous : le stage école (qui ne coûte rien en déplacement de stagiaires !).

- Le SNUipp élargit son analyse sur les animations pédagogiques. Il semblerait que les rassemblements de circonscription laissent place à des formation en école avec présence (ou pas) de formateurs.

- Le SNUipp rappelle que la formation à distance ne fonctionne pas. L’intelligence collective ne se décrète pas mais naît des rencontres professionnelles permettant de faire vivre l’inter-métier.

L’administration annonce les priorités nationales de formation de la note de rentrée :
- mathématiques (9h)
- laïcité (enseignement du fait religieux) (3h)

Il restera 6h orienté selon les choix départementaux et de circonscription.

Frais de déplacement des collègues PES

Le SNUipp rappelle que son action a conduit l’administration à devoir étudier le défraiement des collègues PES ayant choisi le décret de 2006 comme base de remboursement. Néanmoins, l’académie limite aujourd’hui l’étude des dossiers aux PES dont la résidence administrative est distante d’au moins 51km de l’ESPE. Ce faisant, seules 5 demandes sur 10 sont étudiées par l’IA.


- Le SNUipp accompagne les collègues faisant des recours et exige le strict respect des textes qui n’induit aucune limite kilométrique.
- Il demande que l’information sur les modes de défraiement soit faite dès les journées d’accueil et intervient auprès de l’académie pour faire lever la barrière kilométrique.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.