www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 avril 2017

Première victoire à Bourg Saint Andéol : une première classe ouverte !

Alors que le maire de Bourg Saint Andéol refusait l’ouverture de deux classes sur sa commune (c’est première inouïe et inpensable !), le SNUipp est intervenu en lien avec les équipes concernés en CDEN, auprès de l’administration et de la mairie pour démontrer que les arguments avancés n’étaient pas fondés.

Au mois de février, le SNUipp dénonçait la décision de l’administration de ne pas ouvrir finalement 2 classes à Bourg Saint Andéol. Il intervenait et dressait la liste des arguments infondés (VOIR LE FIL DES INTERVENTIONS ET LES REPONSES DE LA MAIRIE)

Désormais, l’action collective porte ses fruits et une première ouverture est actée. La section départementale poursuit ses interventions pour exiger l’ouverture de la seconde, dans l’intérêt des élèves et du service public d’éducation.

Communiqué de presse

La section du SNUipp-FSU de l’Ardèche se félicite de l’ouverture définitive de la 6ème classe à l’école élémentaire publique de Bourg St Andéol. Avec les enseignants de cette commune, elle constate que l’action menée pour rétablir la vérité et déjouer les manœuvres du maire a abouti. En effet, le 9 février dernier, à quelques minutes de l’ouverture du comité Départemental de l’Education Nationale, qui devait statuer en faveur de l’ouverture de deux classes supplémentaires, le maire de Bourg St Andéol avait demandé de surseoir à celles-ci

- Le SNUipp-FSU s’était alors engagé pour combattre les arguments aussi changeants qu’infondés de l’élu bourguesan.

En effet, celui-ci avait d’abord argué de l’absence de locaux disponibles. Or les deux écoles ont déjà accueilli, par le passée, un nombre supérieur de classes à celui d’aujourd’hui. Il avait ensuite annoncé sa volonté de déplacer 42 élèves "hors commune". Il s’avère :
  • d’une part que seule une dizaine d’élèves relèvent de cette catégorie
  • d’autre part qu’il est impossible, au regard des textes en vigueur, d’imposer un tel déplacement en cours de scolarité.

Enfin, le maire en appelait à la mixité sociale. En la matière, il est de la responsabilité municipale de ne pas créer les conditions d’une ségrégation par quartier. La mixité sociale ne saurait se construire uniquement à l’école. Sans politique de la ville ambitieuse et courageuse, le public des écoles est à l’image des quartiers.
En cela, la mise en place de secteurs scolaires, en présence d’une école privée (qui choisit ses élèves) est un vecteur de ségrégation et d’affaiblissement du service public d’éducation.

L’ouverture de la 6ème classe à l’école élémentaire Sud permet à cette école de proposer un cadre stabilisé et rassurant pour la prochaine rentrée. Il permet aussi l’affectation définitive dès les prochaines semaines des enseignants.

Pour autant, le SNUipp-FSU regrette que l’administration ait accordé suffisamment de crédit au maire de cette commune en ne prononçant pas, dès aujourd’hui, une ouverture sur l’école élémentaire publique du Centre ! Il continuera à dénoncer les détracteurs de l’école publique laïque. Il exigera l’ouverture de cette classe avant la fin de l’année scolaire afin de préparer la scolarisation des élèves dans les meilleures conditions. Le SNUipp-FSU sera au côté des collègues de ces écoles lors de l’audience qu’il a obtenue auprès de l’Inspecteur d’Académie Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale le jeudi 6 avril à Bourg St Andéol.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.