www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : Action 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er juillet 2016

Loi travail : interpellons les députés ardéchois

La FSU met à disposition un modèle de lettre à envoyer aux députés : ce projet de loi vient d’être sanctionné par le Comité des droits économiques et sociaux de l’ONU ! 92% des 700 000 participants à la votation citoyenne sont contre !

Le 29 juin, la Ministre du Travail a rencontré les organisations syndicales. Le gouvernement reste sourd aux propositions, particulièrement destinées à établir de nouveaux droits et à lutter contre le dumping social.

Par ailleurs, ce projet de loi contrevient aux conventions internationales de l’OIT et vient d’être sanctionné par le Comité des droits économiques et sociaux et culturels de l’ONU au regard des effets sur la protection sociale des salariés et la précarité qu’il engendre.

Compte tenu de cette situation, les organisations signataires appellent à poursuivre la mobilisation contre ce projet de loi, notamment le 5 juillet pour l’ouverture des débats parlementaires sur la loi travail.

La FSU 07 sera partie prenante de la mobilisation. Cependant, la majorité de ses syndiqué.e.s étant enseignant.e.s et le 5 juillet étant le jour de sortie de classe, elle appelle les personnels à rejoindre les rassemblements dans la mesure de leurs disponibilités.

Pour les personnes souhaitant faire grève, un préavis sera déposé. Il ne faudra à ce moment-là pas faire grève le jour de la rentrée sous peine de se voir retirer son salaire pour la durée des vacances d’été.

Mardi 5 juillet


- Annonay :
14h – lieu à préciser, se renseigner sur le site de la FSU 07
- Privas :
11h devant la Préfecture
- Aubenas :
14h – lieu à préciser se renseigner sur le site de la FSU 07

Texte à copier dans le corps de votre mail


Madame la Député, Monsieur le Député,

Le 5 juillet, les débats parlementaires sur la loi travail vont s’ouvrir. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue. Les nombreuses journées de grève demandent le retrait de cette loi, la remise de plus de 700 000 votes dont 92% sont pour le retrait de la loi, les multiples sondages montrent que la majorité de la population est opposée à ce texte. Ce projet est proposé par le gouvernement dans un contexte de chômage de masse et d’emploi précaire. Suite à la rencontre des organisations syndicales par la ministre du Travail le 29 juin, le gouvernement reste sourd aux propositions, particulièrement destinées à établir de nouveaux droits et à lutter contre le dumping social. Les amendements au projet de loi avancés par le gouvernement ne sont pas de nature à modifier profondément ce texte, même si certaines modifications sont à mettre au crédit des mobilisations.

Par ailleurs, ce projet de loi contrevient aux conventions internationales de l’OIT et vient d’être sanctionné par le Comité des droits économiques et sociaux et culturels de l’ONU au regard des effets sur la protection sociale des salariés et la précarité qu’il engendre.

Compte tenu de cette situation, je vous demande d’intervenir dans les débats parlementaires afin :
- De défendre le droit des salarié.e.s et de ne pas les laisser isolé.e.s dans les négociations de leurs conditions d’emploi face aux employeurs ;
- D’œuvrer pour la rédaction d’un texte faisant progresser les droits des salarié.e.s en matière de salaire, d’emploi, de moyens budgétaires, de temps de travail et de déroulement de carrière ;
- De mettre tout en œuvre pour que ce texte ne soit pas voté. La seule réponse du gouvernement face aux mobilisations ne saurait être un aménagement de quelques articles du projet de loi et/ou une réponse répressive (utilisation du 49.3, interdiction de manifester, répression policière forte pendant les manifestations).

Veuillez recevoir, Madame la Députée, Monsieur le Député, mes sincères salutations,

Signé :

Les mails des députés ardéchois


- Pascal Terrasse : secretariat@pascalterrasse.com
- Olivier Dussopt : paris@olivierdussopt.fr
- Sabine Buis : permanence@sabinebuis.fr

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.