www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / Archives années antérieures 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 janvier 2016

CTSD-CARTE SCOLAIRE 25 JANVIER 2016

Vous trouverez dans cet article les propositions de l’administration à l’issue du CTSD carte scolaire. Elles seront présentées lors du CDEN du mercredi 3 février (avec report au 11 si absence de quorum).

Dans leur déclaration liminaire, les représentants des personnels sont fait un état des lieux des besoins des écoles : baisse du nombre d’élèves par classe, réseaux d’aide complets et sur tout le territoire, remplacement...Lire la déclaration :

PDF - 30.9 ko
Déclaration liminaire CTSD

SOMMAIRE DE L’ARTICLE :

- 1. LISTE DES DECISIONS
- 2. COMPTE-RENDU

1. LISTE DES DECISIONS

OUVERTURES
5 Ouvertures de classes

- Baix prim, 5ème classe
- Charmes elem, 7ème classe
- Colombier le vieux, 4ème classe
- Lablachère prim, 7ème classe
- Vesseaux prim, 6ème classe

Autres mesures d’ouvertures

- Annonay Cordeliers elem, ¼ poste PDMQDC
- Annonay Malleval elem, ¾ poste PDMQDC
- Aubenas le Pont elem, demi poste PDMQC
- Flaviac elem, ¼ décharge direction (régularisation rentrée 2015)
- Enseignant référent, secteur à définir
- Maître E Ollières
- 7 postes de TR (1 par circonscription)
- Tournon, demi-poste UPE2A (Maître CRI),

Direction d’école : modification du régime de décharge

Des écoles à 8 classes : passage de 25% à 33% de décharge

- Alboussières prim
- St Montan prim
- St Péray Quai elem
- Soyons prim

Des écoles à 2 classes : passage à 10 jours de décharge par an
- 3 postes de remplaçants

ouverture à positionner

- Un poste classe sera attribué à la commune de Bourg Saint Andéol prochainement (le lieu d’implantation définitif sera décidé au CDEN)

FERMETURES
3 fermetures d’écoles

- Malbosc, classe unique
- Borée, classe unique
- Dornas, classe unique

16 fermetures de classes

- Aubenas le Pont elem, 4ème classe
- Beauchastel mat, demi-poste (fermeture 2ème classe)
- Boffres prim, 3ème classe
- Cornas mat, 3ème classe
- Guilherand Granges Le Mazet elem, 5ème classe
- Joyeuse prim, 7ème classe
- Labégude elem, 3ème classe
- Largentière prim, 5ème classe
- St Fortunat, 2ème classe maternelle
- St Marcel d’Ardèche prim, 6ème classe
- St Marcel les Annonay prim, 3ème classe
- Thueyts prim, 4ème classe
- Toulaud elem, 4ème classe
- Vals les bains elem, 5ème classe
- Villeuneuve de Berg elem, 7ème classe
- Viviers la Roubine elem, 6ème classe

Autres fermetures

- St Pierreville prim, demi-poste PDMQDC
- ¼ de décharge de direction Vogüé
- Vernoux Maître E
- Récupération de ¾ de poste suite au CSTD de septembre

2. COMPTE-RENDU

Etude des situations

Au fil du des débats les représentants des personnels du SNUipp-FSU sont intervenus sur l’ensemble des situations qui leur ont été signalées par les équipes des écoles. Ils rappellent les situations pour lesquelles un suivi à l’ouverture a été indiqué :
- Saint Germain,
- Arcens (en lien avec la situation de Borée),
- Le Pouzin Elém.
Dans les propositions de l’administration (c.f infra), plusieurs interventions du SNUipp-FSU ont été prise en compte :
- ouverture sur Bourg Saint Andéol Mat,
- demi poste complémentaire à l’UPE2A (anciennement CRI) de Tournon,
- abandon de la suppression d’un quart de décharge de direction à Aubenas Les Oliviers…,
- création de postes de remplacement,
Il note aussi l’attention qui a été portée aux écoles classées REP et à des écoles (bien que non classées REP) scolarisant des élèves de familles en difficulté.
Cette carte scolaire, assez inédite, dépasse le cadre d’un simple aménagement technique et porte une orientation. Mais elle démontre aussi le manque criant de moyens. Des choix ont été faits qui améliorent la situation dans certains secteurs, mais ils se font aux dépens d’autres !

- même si les prévisions de baisse de 72 élèves du rectorat se confirment, elles ne sauraient justifier la suppression des 10,5 classes annoncées (5 ouvertures pour 15,5 fermetures) !Les effectifs par classe vont encore augmenter.

- De toute évidence, ces décisions, créant les conditions d’augmentation du différentiel du taux d’encadrement en faveur des écoles privées, permettront à l’administration de valider la baisse d’effectif voire de l’ccentuer encore ! Par ailleurs, les repères numériques jusqu’alors appliqués par l’administration (27 en élèves et primaire et 30 en maternelle) sont dépassés !
Deux secteurs sont prioritairement impactés négativement par ces décisions :

- la scolarisation des élèves de deux ans, les refus de comptabilisation créent là aussi les conditions d’effectifs inacceptables et/ou une nouvelle chute de la scolarisation de ces élèves et/ou leur déplacement vers l’enseignement privé (qui n’en demande pas tant !!!)

- le secteur rural et les petites structures, avec de nombreuses fermetures et des situations de sureffectif sans création de postes !
De plus, la couverture des Rased n’est en rien améliorée et aucune volonté de dynamisation de ce secteur n’est portée par l’administration.
Enfin, l’administration a affirmé une orientation visant à des regroupements et fusions d’écoles. En la matière, le discours « pédagogisant » justifiant cette orientation a bien du mal à cacher les motifs purement comptable et la volonté de réaliser des économies d’échelle !
Les représentants des personnels du SNUipp-FSU ont voté contre les propositions de l’administration.

Ils sont aussi intervenus sur l’ensemble des secteurs qui participent de la mission d’éducation dans les écoles :

  • Les RASED

Avec 20 psychologues, 26 maîtres E et 1 maître G sur le département pour 23000 élèves, les moyens sont inchangés depuis 2012 et restent notoirement insuffisants. De plus, la politique de formation actuelle entraîne un tarissement du vivier de personnels formés. Les représentants des personnels du SNUipp-FSU demandent une densification de la couverture des Rased : départs en formation et créations de postes. Ils interrogent l’administration sur son orientation.

L’administration annonce qu’aucun moyen nouveau ne sera déployé et que des départs en formation ne sont pas à l’ordre du jour !

  • Besoins particuliers IME, ITEP, UPE2A

Le SNUipp-FSU demande un état des lieux sur les besoins dans ce secteur. L’administration indique qu’il existe aujourd’hui une centaine d’élèves d’âge élémentaire et secondaire en attente d’une place. Elle indique par ailleurs que la politique de l’Etat en la matière est de refuser d’ouvrir de nouvelle place dans les établissements !

  • Enseignant référent

Les représentants des personnels du SNUipp-FSU rappellent la nécessité d’abonder ce secteur pour répondre à l’augmentation (l’explosion) du nombre des dossiers. L’administration indique qu’une réponse sera proposée dans le cadre de cette carte scolaire

  • Remplacement

Les représentants des personnels du SNUipp-FSU rappellent les besoins pour couvrir à la fois les remplacements courants et assurer les remplacements pour les départs en stage de formation continue. Ils rappellent aussi l’obligation d’assurer à chaque collègue directrices-directeurs d’école de 2 classes un temps de décharge de 10 jours par an. L’administration indique qu’une réponse sera proposée dans le cadre de cette carte scolaire.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.