www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : La formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 février 2015

Conseil de formation du 5 février 2015

Compte-rendu et interventions du SNUipp-FSU.

Extraits du compte-rendu publié dans l’Emancipation.

Dans sa déclaration liminaire, le SNUipp-FSU a rappelé qu’il a dû réclamer, une nouvelle fois, la tenue du conseil de formation alors que cette instance doit, dans les textes, être réunie trois fois par an et ce dès le premier trimestre. A l’évidence, l’administration semble faire peu de cas de la formation dans le département :

- le compte rendu du dernier conseil de formation a été envoyé aux représentants des personnels plus de 6 mois après sa tenue
- les documents de travail pour la séance du 5 février ont été envoyés au dernier moment !

Le SNUipp-FSU a abordé les questions suivantes dans la déclaration : formation initiale, formation continue, les convocations aux actions de formation, la réforme des rythmes…

Télécharger la déclaration liminaire :
PDF - 45.9 ko
Déclaration liminaire CDF 5 février 2015

Bilan d’étape du Plan De Formation

  • La formation continue

L’administration présente un bilan d’étape de la formation continue dans le département. Aucune annulation de stage n’a été prononcée à ce jour. Elle s’interroge sur le différentiel entre convoqués et présents.

- Les délégués du personnel rappellent et dénoncent, une fois de plus, les dysfonctionnements en partie à l’origine de ces constats : les convocations aux AP et stages de formation continue sont reçu tardivement sur les boîtes de direction des écoles de rattachement de l’ensemble des personnels (TR,TRS et collège en affectation annuelle sur un autre support compris).
- Le SNUipp-FSU dénonce un fonctionnement qui transfère aux directeurs une nouvelle charge de travail. Il exige une nouvelle fois l’envoi des convocations sur les boîtes professionnelles.

L’administration est incapable de mettre cela en œuvre pour le moment, Gaïa ne le permet pas. En revanche, elle propose une organisation permettant d’anticiper l’envoi des convocations au moins 2 mois à l’avance… mais ces dernières arriveraient toujours dans les boîtes de direction !

- Les délégués du personnel demandent à ce que les candidatures aux stages de formation continue soient de nouveau traitées en CAPD en fonction d’un barème clair et transparent pour tous, avec établissement d’une liste complémentaire !
- Le SNUipp dénonce une nouvelle fois la maigre offre de formation continue dans le département (stages courts et localisés, souvent à public désigné) et l’absence de stages sur de nombreux domaines d’enseignement. Il rappelle que les textes en vigueur énoncent un droit de 36 semaines de formation sur la carrière. Aujourd’hui on est loin du compte !

  • Les animations pédagogiques

Les propos tenus par les représentants du personnel (cf déclaration liminaire) ne sont pas démentis par l’administration : les rythmes scolaires déstabilisent leur organisation. Elle estime avoir pris cette difficulté en compte en proposant pour les AP du soir 2h de présence + 1h à distance.

- Le SNUipp expose la difficulté à pouvoir s’impliquer pleinement dans ces temps de formation après une journée de classe. Ces propos trouvent écho dans le témoignage de plusieurs autres membres du Conseil de formation.

- Il propose des formats de stages plus longs (au moins 4 jours) en insistant sur une nécessaire seconde session (d’au moins 2 jours) ! Le SNUipp demande à ce que le travail de recensement des besoins en formation se fasse auprès des collègues. Par le biais des AP, par exemple.

- Les délégués du personnel déplorent l’absence d’un lieu central de formation en Ardèche. Cela nuit non seulement à la formation initiale, mais aussi à la formation continue : les liens entre les différents acteurs de la formation (profs d’ESPE, CPC et PEMF) se distendent.

- Le SNUipp demande à ce que soit de nouveau constitués les groupes de travail sur des thématiques ( LVE, Maternelle…) qui agissent sur le plan de formation.

- Il demande également à ce qu’une commission permanente réunissant PEMF, formateurs de l’ESPE, CPC, représentants du personnel, soit créée afin de remettre au premier plan la formation dans le département.

Axes de réflexion thématiques pour 2015 /2016

Les membres du conseil de formation exposent leurs demandes en matière de constitution du prochain plan de formation départemental. Les délégués du personnel rappellent la difficulté d’appréhender la consultation sur l’enseignement moral. En effet, il s’agit d’un enseignement transversal, mais n’ayant pas le reste des programmes elle reste difficile à appréhender.

Afin de percevoir la richesse des apports des collègues lors de la consultation, le SNUipp demande une analyse des remontées au plan départemental. Il demande dans le cadre du PDF :
- un volet sur les pratiques pédagogique coopératives.
- des animations pédagogiques sur le CHSCT (avec présence de la secrétaire CHSCT.)
- un temps de formation groupé pour les PES à temps plein dans les classes cette année ainsi que la possibilité d’observer la classe de leur tuteur fonctionner.

Un groupe de travail préparatoire au prochain conseil de formation sera mis en place avant les vacances de printemps. Il devrait faire un point sur les remontées des circonscriptions en termes de besoin de formation, sera informé des lignes directrices en termes de moyen et des priorités nationales à mettre en œuvre à la rentrée…

Questions diverses

-  Les PES ne seront désormais plus destinataires d’un rapport écrit de visite mais pourront consulter une nouvelle application dénommée ASTUCE. Les délégués du personnel dénoncent tout d’abord la perte de densité de formation que cela induit, puis demandent à l’administration la raison d’une telle procédure. Aucune réponse n’a été apportée !
-  Les délégués du personnel dénoncent l’absence de mise en place d’une procédure d’information auprès des collègues PES issus du concours rénové concernant le défraiement auquel ils peuvent prétendre.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.