www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : CHSCT 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 novembre 2014

CHSCT du 4 novembre 2014

Compte-rendu concernant le premier degré

Le Comité Hygiène, Santé et Conditions de Travail a tenu sa première réunion annuelle. La FSU y siège pour défendre l’amélioration des conditions de travail des personnels de l’Education Nationale.

1. Rapport de la médecin de prévention sur son activité en 2013 – 2014

En Ardèche, le service de prévention est composé d’une médecin, d’une infirmière et d’une assistante sociale à qui les personnels peuvent faire appel en cas de difficulté dans leur travail.
- La médecin fait état d’une augmentation de 13 % du nombre de visites pour l’année écoulée, liée à une augmentation de la demande par les personnels. La majorité des consultations provient du premier degré (41%). Le premier motif de consultation est une demande d’aide à la mutation. La médecin note beaucoup de lassitude chez les enseignants, notamment entre 45 et 55 ans, elle fait état d’une souffrance au travail et d’une augmentation des situations conflictuelles.
- Une surcharge de travail, des déplacements importants répétés, une ambiance délétère, des problèmes relationnels avec la hiérarchie et/ou les pairs, des problèmes dans la gestion de classe et de violence peuvent amener à consulter.

Ce mal être professionnel est présent surtout chez les enseignants en fin de carrière et chez les tout jeunes dans le métier. Les enseignants du premier degré sont plus nombreux à consulter, ils font face à une impossibilité accrue d’aménager leur temps de travail avec le travail sur 5 jours. Cette souffrance au travail est de plus en plus présente chez les administratifs, les CPE du second degré, les chefs d’établissement et les personnels médicaux sociaux.

2. le DUER et les registres

L’administration se félicite de la mise en place des DUER en Ardèche et annonce que le travail de cette année sera l’analyse et la réponse aux risques soulevés par les personnels. La FSU fait valoir que sans l’engagement des personnels, ces DUER n’auraient pas pu se mettre en place. Il s’agit maintenant de leur donner du sens par un engagement fort de l’administration dans la réponse aux problèmes soulevés. Elle y sera attentive. La FSU demande également à ce qu’une information soit diffusée sur l’utilisation des registres « santé et sécurité au travail » et « danger grave et imminent », très utiles pour légitimer les difficultés rencontrées par rapport aux conditions de travail.

3. visites d’écoles et d’établissements

Le CHSCT programme trois visites annuelles (d’autres peuvent l’être en fonction des signalements des personnels). La FSU propose :

- le collège de Vals les Bains qui a connu une situation conflictuelle très difficile l’année dernière (retenu) ;

- l’école Les Oliviers à Aubenas sur la question de la coordination du travail lorsque plusieurs adultes interviennent dans la classe (RASED, AVS, personnel municipal, etc.) (retenu) ;

- un site de circonscription (secrétaire administrative, IEN, CPC) puisque la médecin de prévention signale une augmentation de la souffrance chez ces personnels (en discussion).

Un suivi des recommandations émises lors des visites sera mis en place à l’initiative de la FSU.

4. point sur les enseignants exerçant en ITEP et IME

La FSU soumet deux avis, votés à l’unanimité des représentants du personnel :

Au vu des difficultés de travail soulevées par les enseignants de l’ITEP d’Eclassan, le CHSCT 07 demande à ce qu’une convention soit mise en place et à disposition des enseignants, conformément aux articles D351-17 et D351-18 du Code de l’Education.
Le CHSCT de l’Ardèche demande à ce que les personnels de l’Education Nationale travaillant dans les ITEP et IME du département puissent avoir accès aux outils du CHSCT (registres santé et sécurité au travail, danger grave et imminent, DUER) et que le CHSCT puisse visiter ces lieux de travail. Si les associations gestionnaires mettaient en place un CHSCT, les représentants du personnel demandent à ce qu’une co-intervention soit effective.

5. budget des enseignants de RASED

Suite aux difficultés rencontrées par les psychologues scolaires à réunir le budget suffisant sur une seule commune pour pouvoir acheter les bilans nécessaires à leur activité, la FSU soumet un avis voté à l’unanimité des représentants du personnel :

Le CHSCT 07 demande à ce qu’une étude départementale soit menée pour vérifier que les conditions budgétaires de fonctionnement des enseignants du RASED soient assurées. Une information doit être envoyée à destination des communes concernées afin que toutes les facilités soient faites pour l’obtention et le regroupement nécessaire des fonds. A défaut, l’administration doit s’engager à mobiliser les communes pour trouver un dispositif opérationnel.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.