www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de l’Ardèche

Vous êtes actuellement : La formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 mars 2014

Conseil de formation du 17 mars 2014

Extraits du compte rendu publié dans le supplément n°3 à l’Émancipation 460.

1. Point d’étape sur la réalisation du PDF 2013/2014

Même s’il y a une amélioration par rapport à l’année précédente, les documents mis à disposition ne sont toujours pas lisible pour les collègues. Les représentants du personnel SNUipp-FSU demandent à ce que le plan de formation soit plus lisible, notamment par la mise en place d’un index, d’une légende et d’une clarification des lieux.

Le point d’étape permet de constater une baisse drastique de l’offre de formation et des changement incessants :
- un seul stage du plan de formation continue est ouvert à tous, 6 stages ont été réduits de 2 à 1 jour
- 3 formations ont été fusionnées et déplacées
- 3 formations ont été annulées
- deux jours de stages T1 pourraient être annulés

L’administration justifie ces changements par le manque de moyen de remplacement. Les délégués du personnel du SNUipp rappellent que cette situation est due en amont à une carence de postes. Le volume de personnel en surnombre à la rentrée précédente avait permis de réaliser un nombre de jours stagiaires bien plus important. Au 17 mars, seules 788 journées stagiaires ont été réalisées (2604 au total l’an passé !).

(ndrl : le nombre de journées stagiaires est le produit du nombre de jours de stages réalisés par le nombre de stagiaires présents)

Dès cette rentrée de vacances, des stages sont annulés. Malgré une formation déjà minimaliste. Le stage pour nos collègues T1 est reporté faute de remplaçants, le SNUipp s’interroge quant à sa convocation future, tant une amélioration sur le front du remplacement reste hypothétique ! Dans ce cadre, il est tout autant légitime de s’interroger sur la tenue effective du stage de direction (même si celui-ci est déjà programmé sur deux sessions afin de diminuer le nombre de stagiaires par semaine).

Par ailleurs, les délégués du personnel du SNUipp :

- demandent les déterminants et le mode de calcul du barème servant le choix des candidats aux formations.
- interrogent l’administration sur le nombre, la répartition et les choix de formation des M2 professeur-stagiaires pour la rentrée 2014/2015.

L’administration présente aux membres du conseil de formation des tableaux et graphiques... Les représentants du personnel du SNUipp soulèvent l’absence de pertinence de ces données qui, présentées ainsi sans les intitulés des actions, ne permettent pas de dégager les thèmes de formation qui font écho chez les collègues. L’administration présente comme un choix assumé de ne pas tenir compte de ce qu’elle appelle les “envies” de la profession.

2. Les orientations

Les délégués du personnel du SNUipp :
- rappellent que l’affichage de priorité n’aura de réalité qu’à la condition d’une augmentation substantielle du nombre de remplaçants et de la mise en place d’une brigade de remplacement dédiée spécifiquement à la formation continue,

- rappellent aussi que chaque enseignant a droit à 38 semaines de formation continue sur sa carrière, il faudrait pour cela proposer à la profession un volume de formation conséquent et potentiellement augmenté par rapport aux années précédentes (plus de 5200 journées de formation au plan de formation continue),

- soulèvent l’absence depuis plusieurs années de champs disciplinaires tels que l’histoire, la géographie, les sciences… et rappellent leur demande d’une enquête auprès de la profession afin de recueillir les demandes de formation.

L’administration indique avoir fait le choix de ne pas orienter la formation continue dans cette voix !

Concernant les animations pédagogiques, l’administration reconnaît la complexité de la mise en oeuvre avec les nouveaux rythmes scolaires et les 106 organisations horaires différentes. L’expérience de cette année avec des animations pédagogiques en soirée pour les écoles en 4,5 jours a montré l’incompatibilité d’ajouter une formation après une journée de classe. Pour autant la réponse ne saurait être une formation exclusivement à distance. Le SNUipp relève que lorsqu’il a fait cette analyse au CDEN, l’administration départementale avait indiqué aux partenaires que l’importante « diversité des organisations ne posait aucun problème » ! Enfin, le SNUipp demande à ce que le plan de formation 2014-15 soit présenté dans un prochain conseil de formation et qu’il fasse l’objet d’un avis du CTSD.

3. Formation initiale

Les formateurs constatent le peu de présence ardèchoise au sein de l’équipe de l’ESPE (nouvelle appellation des centres de formation initiale). Les IEN eux-mêmes soulignent ne pas être associés au travail de remise en place de la formation initiale.

Les délégués du personnel du SNUipp interpellent l’administration quant à la mise en place d’une formation CLES (Certificat de compétence en Langue de l’Enseignement Supérieur) et C2i, afin que les titulaires du CRPE 2012, 2013, 2014 n’ayant pas ces certifications puissent les présenter.
- L’administration répond qu’à titre expérimental, une formation payante et à distance est mise en place par l’ESPE de Grenoble pour les C2i. Les délégués du personnel du SNUipp dénoncent une telle pratique, il ne saurait être question qu’elle soit à la charge des personnels ! Ils demandent à ce que soient inscrites au plus vite des actions de formations notamment en langue vivante après un recensement précis des collègues concernés.

Le SNUipp intervient afin de faire remonter les attentes des collègues PES en matière de formation :
- prendre un vrai temps de formation massée avant la prise de fonction pour :
- savoir construire un emploi du temps, remplir un cahier journal,
- se faire aider pour construire une progression, apprendre à bâtir des évaluations, gérer les relations aux parents
- faire une critique des manuels scolaires
- construire des situations immédiatement utilisables en classe

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 07 Maison des syndicats 25 Av. de la gare 07000 PRIVAS
- Tél : 04 75 64 32 02
-  Fax : 04 75 64 43 38

GIF - 45.3 ko

snu07@snuipp.fr

Permanences à la section tous les jours de 9h à 12h30 - 13h30 à 17h

le mercredi permanence téléphonique de 10h à 12h et de 14h à 16h

Où se trouve la section du SNUipp-FSU 07 ? Voir le plan

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de l’Ardèche, tous droits réservés.